Mayotte est l’une des destinations peu connues et pourtant paradisiaques de l’océan indien. Elle est surnommée l’île Hippocampe ou l’île au Lagon avec sa barrière de corail, mais aussi l’île aux Parfums avec la culture d’ylang-ylang. Toutefois, partir à Mayotte est un voyage qui se prépare.

Plan du voyage : le bon moment pour aller à Mayotte

Avant toute chose, il est important de bien planifier le voyage pour éviter les mauvaises surprises. D’ailleurs, il n’est pas recommandé de voyager en décembre où le risque de pluies tropicales est maximal, tout comme en janvier, février, mars et avril. En effet, la saison des pluies commence fin novembre et se termine début avril. Sinon, le moment pour partir à Mayotte pour la première fois est entre mi-mai et octobre.

En cette période, les températures avoisinent les 28 °C durant la journée et l’eau est plus claire. Pour profiter d’une flore verte et luxuriante, la saison idéale est celle juste après la saison des pluies à savoir avril, mai, juin et juillet. Et pour être sûr de ne pas rater les baleines à bosse, il est conseillé de séjourner sur l’île entre juillet et septembre. Toutefois, c’est également la période où les billets d’avion sont plus chers.

Les préparations indispensables

Il faut savoir que pour pouvoir circuler à Mayotte, un passeport ainsi qu’un permis de conduire national sont indispensables. Pour ce qui est de la santé, les conditions sanitaires sont plutôt excellentes, donc aucun vaccin n’est obligatoire. Cependant, on doit veiller à ce que son vaccin DTP soit à jour. Par ailleurs, il est nécessaire de prendre un traitement avant, durant et après le voyage, car le paludisme est présent sur l’île.

Parmi les affaires importantes à préparer, on peut citer un anti-moustique et surtout des vêtements à manches longues pour se protéger des piqûres de moustiques. Sans oublier d’apporter un masque et un tuba, car c’est essentiel pour se faire plaisir et découvrir les splendides fonds marins de Mayotte.